Je m'assois et regarde tous les chagrins du monde, et tous
oppression et honte;
J'entends des sanglots convulsifs secrets de jeunes hommes, angoissés par
eux-mêmes, plein de remords après les actes accomplis;
Je vois, en bas de la vie, la mère maltraitée par ses enfants, mourant,
négligé, maigre, désespéré;
Je vois la femme abusée par son mari, je vois le séducteur perfide
des jeunes femmes;
Je marque les rancunes de la jalousie et de l'amour non partagé, j'ai essayé d'être
caché-je vois ces vues sur la terre;
Je vois le fonctionnement de la bataille, de la peste, de la tyrannie - je vois des martyrs et
les prisonniers;
J'observe une famine en mer-j'observe les marins qui tirent au sort qui
sera tué, pour préserver la vie des autres;
J'observe les légères et dégradations jetées par des personnes arrogantes sur
les ouvriers, les pauvres, les nègres et autres;
Tous ces-Toute la méchanceté et l'agonie sans fin, je suis assis, regarde
sur,
Voir, entendre et me taire.