ESPRIT POEMS

This page is specially prepared for esprit poems. You can reach newest and popular esprit poems from this page. You can vote and comment on the esprit poems you read.

Bénédiction (benediction)

Lorsque, par un décret des puissances suprêmes,
Le Poète apparaît en ce monde ennuyé,
Sa mère épouvantée et pleine de blasphèmes
Crispe ses poings vers Dieu, qui la prend en pitié:
.....
Charles Baudelaire

Charles Baudelaire
Sea Surface Full Of Clouds

                        I

In that November off Tehuantepec,
The slopping of the sea grew still one night
.....

Wallace Stevens
Nocturne Parisien

A Edmond Lepelletier.


Roule, roule ton flot indolent, morne Seine,-
.....
Paul Verlaine

Paul Verlaine
Amoureuse Du Diable

A Stéphane Mallarmé.


Il parle italien avec un accent russe.
.....
Paul Verlaine

Paul Verlaine
Ami, Chez Nos Francois

Ami, chez nos Français ma muse voudrait plaire;
Mais j'ai fui la satire à leurs regards si chère.
Le superbe lecteur, toujours content de lui,
Et toujours plus content s'il peut rire d'autrui,
.....

Andre Marie De Chenier
Disabled

He sat in a wheeled chair, waiting for dark,
And shivered in his ghastly suit of grey,
Legless, sewn short at elbow. Through the park
Voices of boys rang saddening like a hymn,
.....
Wilfred Owen

Wilfred Owen
A André Chénier

Oui, mon vers croit pouvoir, sans se mésallier,
Prendre à la prose un peu de son air familier.
André, c'est vrai, je ris quelquefois sur la lyre.
Voici pourquoi. Tout jeune encor, tâchant de lire
.....

Victor Marie Hugo
Les Pas

L'hiver, quand on fermait,
A grand bruit lourd, les lourds volets,
Et que la lampe s'allumait
Dans la cuisine basse,
.....

Emile Verhaeren
A Mademoiselle Louise B. (ii)

I

L'année en s'enfuyant par l'année est suivie.
Encore une qui meurt ! encore un pas du temps ;
.....

Victor Marie Hugo
Ce Siècle Avait Deux Ans

Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte,
Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte,
Et du premier consul, déjà, par maint endroit,
Le front de l'empereur brisait le masque étroit.
.....

Victor Marie Hugo
A Petite Jeanne

Vous eûtes donc hier un an, ma bien-aimée.
Contente, vous jasez, comme, sous la ramée,
Au fond du nid plus tiède ouvrant de vagues yeux,
Les oiseaux nouveau-nés gazouillent, tout joyeux
.....

Victor Marie Hugo
Elle Avait Pris Ce Pli ...

Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin
De venir dans ma chambre un peu chaque matin;
Je l'attendais ainsi qu'un rayon qu'on espère;
Elle entrait, et disait: Bonjour, mon petit père ;
.....

Victor Marie Hugo
False Notions, Fears, And Other Things Of Wood [french] (erreurs, Terreurs Et Autres Choses à

Cette robuste souche en moi résiste
comme pierre sous les coups,
sous un rite que je perçois :
la cognée aveuglante
.....

James A. Emanuel
La Grace

A Armand Silvestre.


Un cachot. Une femme à genoux, en prière.
.....
Paul Verlaine

Paul Verlaine
Le Clown

A Laurent Tailhade.


Bobèche, adieu! bonsoir, Paillasse! arrière, Gille!
.....
Paul Verlaine

Paul Verlaine
Prologue

Dans ces temps fabuleux, les limbes de l'histoire,
Où les fils de Raghû, beaux de fard et de gloire,
Vers la Ganga régnaient leur règne étincelant,
Et, par l'intensité de leur vertu, troublant
.....
Paul Verlaine

Paul Verlaine
The Needed One

'Twas not rare versatility,
Nor gift of poesy or art,
Nor piquant, sparkling jeux d'esprit
Which at the call of fancy come,
.....

Hattie Howard
Mon Poète, Il Est Vrai

Mon poète, il est vrai, jamais rien ne nous sèvre
De ce lait parfumé qui nourrit notre lèvre ;
Jamais l'élan secret qui nous brûle toujours
Ne cesse d'exhaler, en limpides amours,
.....

Charles Marie Rene Leconte De Lisle
L-invention

O fils du Mincius, je te salue, ô toi
Par qui le dieu des arts fut roi du peuple-roi!
Et vous, à qui jadis, pour créer l'harmonie,
L'Attique et l'onde �gée, et la belle Ionie,
.....

Andre Marie De Chenier
Amis, Un Dernier Mot!

Amis, un dernier mot!
Toi, vertu, pleure si je meurs!

André Chénier.
.....

Victor Marie Hugo
Chant D'automne (song Of Autumn)

I

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts!
.....
Charles Baudelaire

Charles Baudelaire
The Demon Of The Study

The Brownie sits in the Scotchman's room,
And eats his meat and drinks his ale,
And beats the maid with her unused broom,
And the lazy lout with his idle flail;
.....
John Greenleaf Whittier

John Greenleaf Whittier
Chanson D'autrefois (autre)

Jamais elle ne raille,
Ã?tant un calme esprit ;
Mais toujours elle rit. -
Voici des brins de mousse avec des brins de paille ;
.....

Victor Marie Hugo
A Madame Marguerite, D'à?crire En Sa Langue

Quiconque soit qui s'étudie
En leur langue imiter les vieux,
D'une entreprise trop hardie
II tente la voie des cieux,
.....

Joachim Du Bellay
Horror

Esprit mystérieux qui, le doigt sur ta bouche,
Passes... ne t'en va pas ! parle à l'homme farouche
Ivre d'ombre et d'immensité,
Parle-moi, toi, front blanc qui dans ma nuit te penches !
.....

Victor Marie Hugo
Ecrit Sur Le Tombeau

d'un petit enfant au bord de la mer

Vieux lierre, frais gazon, herbe, roseaux, corolles ;
Eglise où l'esprit voit le Dieu qu'il rêve ailleurs ;
.....

Victor Marie Hugo
Conclusion

Il est ! Mais nul cri d'homme ou d'ange, nul effroi,
Nul amour, nulle bouche, humble, tendre ou superbe,
Ne peut balbutier distinctement ce verbe !
Il est ! il est ! il est ! il est éperdument !
.....

Victor Marie Hugo
L'homme Et La Mer (man And The Sea)

Homme libre, toujours tu chériras la mer!
La mer est ton miroir; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.
.....
Charles Baudelaire

Charles Baudelaire
A Quoi Songeaient Les Deux Cavaliers ...

La nuit était fort noire et la forêt très-sombre.
Hermann à mes côtés me paraissait une ombre.
Nos chevaux galopaient. A la garde de Dieu !
Les nuages du ciel ressemblaient à des marbres.
.....

Victor Marie Hugo
L'aveugle

'Dieu dont l'arc est d'argent, dieu de Claros, écoute;
O Sminthée-Apollon, je périrai sans doute,
Si tu ne sers de guide à cet aveugle errant.'

.....

Andre Marie De Chenier
La Chevelure (her Hair)

Ã? toison, moutonnant jusque sur l'encolure!
� boucles! � parfum chargé de nonchaloir!
Extase! Pour peupler ce soir l'alcôve obscure
Des souvenirs dormant dans cette chevelure,
.....
Charles Baudelaire

Charles Baudelaire
La Pipe (the Pipe)

Je suis la pipe d'un auteur;
On voit, à contempler ma mine
D'Abyssinienne ou de Cafrine,
Que mon maître est un grand fumeur.
.....
Charles Baudelaire

Charles Baudelaire
C'est à? Coups De Canon Qu'on Rend Le Peuple Heureux

C'est à coups de canon qu'on rend le peuple heureux.
Nous sommes revenus de tous ces grands mots creux :
- Progrès, fraternité, mission de la France,
Droits de l'homme, raison, liberté, tolérance. -
.....

Victor Marie Hugo
Ecrit En 1827

I

Je suis triste quand je vois l'homme.
Le vrai décroît dans les esprits.
.....

Victor Marie Hugo
Le Massacre De Mona

Or, Mona, du milieu de la mer rude et haute,
Dressait rigidement les granits de sa côte,
Qui, massifs et baignés d'écume et pleins de bruit,
Brisaient l'eau furieuse en gerbes dans la nuit,
.....

Charles Marie Rene Leconte De Lisle
La Clémence

C'était un doux pays illuminé de plaines
Où circulaient de longs troupeaux
Dont on voyait les laines
Blanchir les prés et se mirer dans l'eau ;
.....

Emile Verhaeren
Theophile Being Deny'd His Addresses To King James, Turned

THEOPHILE BEING DENY'D HIS ADDRESSES TO KING JAMES,
TURNED THE AFFRONT TO HIS OWN GLORY IN THIS EPIGRAM.

Si Jaques, le Roy du scavior,
.....
Richard Lovelace

Richard Lovelace
Le Chat (the Cat)

Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d'agate.
.....
Charles Baudelaire

Charles Baudelaire
Le Vampire (the Vampire)

Toi qui, comme un coup de couteau,
Dans mon coeur plaintif es entrée;
Toi qui, forte comme un troupeau
De démons, vins, folle et parée,
.....
Charles Baudelaire

Charles Baudelaire
A Madame D. G. De G.

Jadis je vous disais : -- Vivez, régnez, Madame !
Le salon vous attend ! le succès vous réclame !
Le bal éblouissant pâlit quand vous partez !
Soyez illustre et belle ! aimez ! riez ! chantez !
.....

Victor Marie Hugo
Ce Qui Se Passait Aux Feuillantines Vers 1813

(extrait)

Enfants, beaux fronts naïfs penchés autour de moi,
Bouches aux dents d'émail disant toujours : Pourquoi ?
.....

Victor Marie Hugo
Haute Beauté Dans Une Humble Pucelle

Haute beauté dans une humble pucelle,
Un beau parler plein de grave douceur,
Sous blondz cheveux un avantchenu cueur,
Un chaste sein ou la vertu se cele :
.....

Jean Antoine De Baif
Je Ne Veux Point Fouiller Au Sein De La Nature

Je ne veux point fouiller au sein de la nature,
Je ne veux point chercher l'esprit de l'univers,
Je ne veux point sonder les abîmes couverts,
Ni dessiner du ciel la belle architecture.
.....

Joachim Du Bellay
Fulgur

L'océan me disait : � poëte, homme juste,
J'ai parfois comme toi cette surprise auguste
Qu'il me descend des cieux une immense rougeur ;
Et je suis traversé tout à coup, ô songeur,
.....

Victor Marie Hugo
A M. Froment Meurice

Nous sommes frères : la fleur
Par deux arts peut être faite.
Le poète est ciseleur ;
Le ciseleur est poëte.
.....

Victor Marie Hugo
Helas, Si Tu Me Vois Constant En Inconstance

Helas, si tu me vois constant en inconstance
Et changer de propos et muer de visage,
Comme le flot d'amour me reculle ou m'avance ;

.....

Jean Antoine De Baif
Ciel Brouillé (cloudy Sky)

On dirait ton regard d'une vapeur couvert;
Ton oeil mystérieux (est-il bleu, gris ou vert?)
Alternativement tendre, rêveur, cruel,
Réfléchit l'indolence et la pâleur du ciel.
.....
Charles Baudelaire

Charles Baudelaire
Au Peuple

Il te ressemble ; il est terrible et pacifique.
Il est sous l'infini le niveau magnifique ;
Il a le mouvement, il a l'immensité.
Apaisé d'un rayon et d'un souffle agité,
.....

Victor Marie Hugo
Aux Proscrits

EN PLANTANT LE CHÃ?NE DES Ã?TATS-UNIS D'EUROPE

DANS LE JARDIN DE HAUTEVILLE HOUSE

.....

Victor Marie Hugo